Des occupations de lieux qui appartiennent à tou·te·s

Bonjour à toutes et à tous, actuellement se conjugue la poursuite des occupations - ou a minima des revendications -, et la reprise. Nous avons réalisé des documents de communication à destination du public en collaboration avec la CGT Spectacle et le SYNAVI pour expliquer ce que nous revendiquons et pourquoi nous poursuivons le mouvement.Dans les ...
Lire la suite
  0 commentaire
0 commentaire

Guide d'aide à la continuité d'activité, par le Ministère de la Culture - Actualisé au 12 mai 2021

Dans le cadre de la réouverture progressive des lieux culturels aux publics, les protocoles sanitaires sectoriels ont été actualisés. A l'instar des autres ministères, le ministère de la Culture produit des protocoles génériques pour servir de guides de référence aux secteurs. Ces protocoles actualisent les mesures sanitaires préconisées par le min...
Lire la suite
  0 commentaire
Mots-clés :
0 commentaire

Soutien à l'emploi du plateau artistique de spectacles vivants diffusés dans des salles de moins de 300 places

Fonpeps

ATTENTION : Article en cours de vérification suite à un signalement d'un lecteur. (16 avril 2021)


Vous trouverez
ci-joint le décret instituant un dispositif de soutien à l'emploi du plateau artistique de spectacles vivants diffusés dans des salles de petite jauge .

Cette aide doit aider les employeurs du plateau artistique qui jouent dans des salles de moins de 300 places.

Cette aide est réservée au entreprises dont le CA ou le bilan annuel n'excede pas 1 millions d'€uros. Les dates à l'étranger et en France sont éligibles.

  • Le spectacle doit être créé depuis au moins 12 mois à la date de représentation.
  • Il faut appliquer une convention collective du spectacle vivant.
  • Il faut être titulaire d'une licence d'entrepreneur de spectacle.
  • Le montant du cachet doit être au minimum de 30 x 3,57 €, soit 107,10 € (à noter que dans tous les cas, le montant du cachet doit être conforme à la convention collective)
  • Si la rémunération est mensualisée, cette rémunération doit être au minimum de 630 x 3,57 € = 2 249,10 € bruts.
  • Le plateau artistique comprend les artistes du spectacle et le personnel technique attaché directement à la production d'un spectacle vivant.

Sur la petite jauge :

  • Constituent des salles de petite jauge, les lieux dont la jauge, définie comme l'effectif maximal du public qu'il est possible d'admettre dans un établissement, est inférieure à 300 personnes.

Montant de l'aide :

  • Plafond de l'aide par entreprise : 200 000 € sur 3 ans et 42 représentations maximum (tous spectacles confondus) ;
  • si un ou 2 artistes au plateau: 37,48 € / artiste et / représentation (+ 37,48 € si il y a 1 technicien) ;
  • si 3 artistes au plateau: 48,19 € / artiste et / représentation (+ 48,19 € si il y a 1 technicien) ;
  • si 4 artistes au plateau: 58,90 € / artiste et / représentation (+ 58,90 € si il y a 1 technicien) ;
  • si 5 artistes au plateau: 69,61 € / artiste et / représentation (+ 69,61 € si il y a 1 technicien) ;
  • si 6 artistes au plateau ou +: 80,32 € / artiste et / représentation (+ 80,32 € si il y a 1 technicien)

Pour le moment, je n'ai pas trouvé le formulaire sur le site de l'ASP.
Nous vous tiendrons informés dès que ce sera disponible.

Nous esperons que cette aide permettra à certains d'entre vous de retrouver des marges.
Nous vous remercions de nous tenir informé des éventuelles difficultés à appliquer ce dispositif, des éventuelles négociations avec des programmateurs qui essaieraient indirectement de profiter de ces aides (en vous demandant de les prendre en compte dans le coût de cession par exemple), mais aussi de ce que ce dispositif peut vous apporter.

  0 commentaire
0 commentaire

Plan de relance : faites remontez vos informations !

Dans la suite de nos problématiques autour de la mise en œuvre des crédits des plans de relance dans les différentes Dracs, nous avons étoffé notre formulaire d'origine pour permettre notamment un préchiffrage sur un dispositif d'aide à l'emploi, et l'identification la plus large possible des structures en ayant besoin. Si nous ne souhaitons pas fo...
Lire la suite
  0 commentaire
Mots-clés :
0 commentaire

Hors Cadre : une initiative des CNAREP sur un fonds de production

L'association des CNAREP lance une invitation ouverte aux artistes, compagnies, collectifs de tous les champs disciplinaires à leur présenter des intentions de création pour l'espace public, des désirs de projets qui dépasseraient le cadre habituel de leurs accompagnements. « Hors cadre » n'est pas un appel à projets mais un appel d'air. Il n'y a p...
Lire la suite
  0 commentaire
0 commentaire

Aide à la Création du Cirque de Création – Ministère de la Culture – DGCA - Observation 2007-2020

Aide à la Création du Cirque de Création – Ministère de la Culture – DGCA - Observation 2007-2020

Cette étude porte sur une observation du dispositif "Aide à la Création du Cirque de Création" du Ministère de la Culture – DGCA, avec les données de 2007 à 2020.
Cette étude a vocation à être actualisée annuellement.

Lire la suite
  0 commentaire
0 commentaire

Photographie d'un désastre

52 189 salarié·e·s en moins en 2020 par rapport à 2019.566 millions d'euros de masse salariale en moins.Et ce n'est que le seul spectacle vivant. Nous n'avons d'autres choix que d'êtres tous unis dans la lutte. #cultureendanger 
  0 commentaire
Mots-clés :
0 commentaire

Pour l'intérêt général ·Pour que demain ne soit pas comme hier

Pour l'intérêt général ·Pour que demain ne soit pas comme hier

Le SCC et le SYNAVI entendent être à la hauteur des enjeux de cette crise d'une ampleur inédite.

Nous nous devons de défendre l'intérêt général. Ce qui sera gagné pour tous, le sera aussi pour nos adhérents.

Nous proposons à toutes les organisations syndicales de salariés et aux organisations d'employeurs du secteur culturel de s'engager avec nous sur une plateforme commune.

Cette plateforme ne devra pas être un accord a minima sur le plus petit dénominateur commun, elle devra être à la hauteur des mobilisations actuelles, à la hauteur des enjeux de société qui se jouent aujourd'hui, à la hauteur de l'intérêt général.

Nous ne ferons plus semblant d'être unis sur des déclarations avec des organisations qui limitent leur engagement aux intérêts immédiats de leurs seuls adhérents, fût-ce aux dépens de ceux des autres acteurs des secteurs culturels.

Il ne s'agit pas pour nous d'être contre certains mais pour tous. Pour que la diversité artistique soit maintenue.
Pour que les salarié·e·s, les auteurs et autrices, les indépendant·e·s. puissent vivre de leurs métiers.
Pour que les compagnies, les équipes artistiques, les lieux puissent exister dans leur diversité.

Demain ne sera pas comme hier. Demain commence aujourd'hui.

Lire la suite
  0 commentaire
0 commentaire

Le SCC salue l'arrivée de moyens nouveaux pour les équipes artistiques sous chapiteau

eParce qu'en ces temps difficiles il faut saluer les bonnes nouvelles, nous tenons à remercier la Délégation Théâtre et arts associés du Ministère de la Culture pour la mise en œuvre de son plan de soutien aux équipes de cirque de création sous chapiteau.

Avec 400.000 € de mesures nouvelles et pérennes, ce sont 17 équipes artistiques qui voient leur soutien augmenter.

Parmi ces 17 équipes, 6 sont de nouveaux entrants. Ce sont des moyens nouveaux pour des équipes dans 10 régions différentes.

Le SCC travaille sans relâche à obtenir des moyens supplémentaires pour les équipes artistiques. Des moyens pour soutenir une diversité esthétique, pour soutenir de l'emploi, pour soutenir des projets artistiques riches et multiples. 

Lire la suite
  0 commentaire
Mots-clés :
0 commentaire

Le SCC soutient les occupant·es de l’Odéon

 Parce qu'au-delà des positionnements de nos organisations, nous sommes engagés dans une lutte commune.

Parce que nous refusons que les chômeurs, bien au-delà des intermittents, paient un tribut démesuré à cette crise.

Parce que nous en avons ras le bol d'être traités avec mépris.

Parce que nous côtoyons tous les jours les salarié-e-s syndiqués et que même si nous avons des désaccords parfois, nous respectons leur engagement.

Parce que demain se joue aujourd'hui.

Nous soutenons l'occupation du théâtre national de l'Odéon.

Nous soutenons les revendications portées par ceux-ci :

  • Une méthodologie de travail pour la réouverture dans un calendrier réaliste pour les lieux culturels, y compris ceux qui accueillent des pratiques en amateur, et un engagement sur la tenue des festivals et des spectacles occasionnels organisés dans le cadre des festivités populaires, nous permettant d'arrêter de naviguer à vue de quinzaine en quinzaine, au mépris de la santé physique et mentale des équipes ;
  • Une réelle concertation sur un plan de relance réaliste et adapté pour accompagner la reprise d'activité qui ne pourra avoir lieu sans volontarisme et aides substantielles.
  • Un fonds pour l'emploi direct dédié au secteur culturel permettant un maintien du volume d'emploi (résidences de recherche ou de création, répétitions, actions de transmission, etc.), donc le maintien des compétences spécifiques à nos métiers, qui puisse aussi permettre de mener une politique volontariste d'inclusion des jeunes, et apporter un soutien à l'ensemble des artistes-auteurs et des indépendants de la culture ;
  • Un engagement sans tarder sur la prolongation de l'année blanche au-delà du 31 août 2021 pour tous les intermittents du spectacle et de l'emploi ;
  • Une consolidation immédiate des organismes sociaux du secteur culturel (l'Afdas pour la formation professionnelle, le CMB pour la prévention et la santé au travail, la Caisse des Congés Spectacles, Audiens pour la santé et la prévoyance) durement touchés par l'absence de cotisations liée à l'effondrement du volume d'emploi. Ces droits sociaux complémentaires doivent être garantis ;
  • Faciliter l'accès au fonds de solidarité pour le rendre éligible à tous les artistes auteurs et mettre-en-place des mesures spécifiques telle qu'une indemnisation forfaitaire pour tous les artistes-auteurs d'un spectacle pour chaque date annulée depuis le 17 mars 2020, quand l'artiste-auteur n'a pas pu bénéficier d'un autre type d'indemnisation pour ces dates.
  • Une solution – qui s'est trop fait attendre – à l'impossibilité pour certains salariés et artistes-auteurs d'ouvrir des droits à un congé maternité ou un congé maladie, proprement discriminatoire, alors que l'égalité entre femmes et hommes doit être un combat encore plus actif en période de crise.
Lire la suite
  0 commentaire
0 commentaire