01 42 01 42 31 contact@syndicat-scc.org
Connexion


Travaux

Travaux en cours

Cet espace est en cours de réaménagement pour préparer 2019 et son lot de nouveautés.
Vous y découvrez en avant-première les prémices d'une refonte esthéthique et organisationnelle de l'ensemble du site.
Ces évolutions font partie d'un projet plus conséquent visant a améliorer l'animation de réseau et le suivi de l'ensemble des chantiers.

La Vie du Syndicat des Cirques et Compagnies de Création

Retrouvez dans cette rubrique les actualités de la vie interne du SCC : nouveaux adhérents, coopérations...

Une partie des articles de cette catégorie est réservée aux adhérents du SCC.

logo-SCCEt si vous rejoigniez une organisation professionnelle qui vous ressemble ?

Solidarité, Coopération, Créativité

Ces valeurs ont du sens pour vous ? Vous souhaitez participer à la co-construction du spectacle vivant de demain ?
Vous pouvez renforcer le porte-voix des compagnies de cirque, de l'itinérance et des arts innovants.


Partipez à l'Assemblée Générale du SCC

vote

Les 26 et 27 juin 2014, l'Assemblée Générale du SCC se déroulera au Mans

Venez participer à la réfléxion collective sur l'avenir du collectif : défense du cirque et des arts innovants, promotion de l'itinérance, place des producteurs dans la politique culturelle...

inscrivez-vous


Adhérez rapidement

Pour adhérer au SCC, il suffit d'un clic

Au SCC vous pouvez gérer votre adhésion puis votre cotisation entièrement en ligne.
Il vous suffit de remplir le formulaire en ligne pour lancer votre procédure d'adhésion.

adherez

 

Ce bref message pour vous indiquer que le Conseil National a fixé l'Assemblée Générale du SCC pour les jeudi 26 et vendredi 27 juin 2014, au Mans (à l'occasion du festival Le Mans Fait son Cirque).
Si le programme n'est pas encore définitivement réalisé, nous vous demandons de réserver ces dates et nous aurons besoin que vous soyez présents à cette Assemblée Générale qui débattra de sujets de fonds pour l'avenir du SCC.

Je vous ferai un point prochainement sur les enjeux essentiels de cette Assemblée Générale.
D'ores et déjà, voici le pré-programme :

  • Jeudi 26 juin : journée statutaire : mise au vote des bilans 2014 (bilan moral et bilan financier) ; débats sur une évolution statutaire du SCC.
  • Jeudi 26 juin au soir : Invitation à découvrir un (ou des) spectacles ensemble
  • Vendredi 27 juin : journée thémathique d'échanges

Merci de noter ces dates dans vos calendriers.

 

 

Le 19 novembre dernier, le Conseil National a adopté des modifications au Règlement Intérieur du SCC que vous trouverez joint à cet article.

Ces modifications portent sur les point suivants :

  • préciser le mode de calcul de la cotisation : désormais il est clairement indiqué (article 1.2.3) que le base de cotisation est : Total des produits de l'exercice précédent (toutes subventions incluses), à l'exception des produits dérivés, des recettes de bar et des reprises sur provisions d'exercices antérieurs. Ce point était régulièrement l'objet de questions (particulièrement les reprises sur provisions).
  • la mise en place d'une cotisation minimum de 30 €uros ; celle-ci a pour objet d'assumer les frais administratifs liés à la gestion de la cotisation.
  • la possibilité d'appeler les cotisations par courriel (auparavant le Règlement Interieur obligeait à un appel à cotisation par voie postale, ce qui n'étais pas respecté).
  • des précisions sur les remboursements de frais : la précision que les frais ne sont pas pris en charge pour l'Assemblée Générale (ce qui dans les fais n'est déjà plus le cas depuis plusieurs années) et l'ajout de la possibilité de le faire à titre exceptionnel pour un adhérent en difficultés économiques.
  • Une précision sur le barème de remboursement (l'article précédant faisait référence aux barèmes de 2009, désormais il est fait référence au barème en vigueur au moment des frais).
  • Des précisions sur le vote électronique pour le Conseil National. Cet article impose un délai de 7 jours pour tout voté électronique. Dans les faits, c'est ce qui était pratiqué auparavant. L'inscrire dans le règlement interieur est également un moyen de l'imposer à nos partenaires qui nous demandent parfois des réponses dans l'urgence.
  • Enfin l'ajout d'un article précisant le fonctionnement du bureau du SCC et de ses membres.

 

Vous pourrez nous rencontrer aux BIS de Nantes les 22 et 23 janvier 2014, particulièrement :

Si vous souhaitez nous rencontrer pour échanger lors de ces BIS, contactez-nous : contact@cirquedecreation.fr ou 06.76.13.33.86

 

Chers toutes et tous,

Je vous remercie tous pour votre présence aujourd’hui à cette assemblée générale extraordinaire.
Extraordinaire car elle fait suite à l’assemblée générale qui s’est tenue ce printemps les 02 et 03 avril, dans les conditions que nous connaissons et qui n’a pu élire un nouveau conseil national. J’ai pris ma part de responsabilité dans ce blocage et avec l’ensemble les élus du conseil national et notre délégué général, nous avons travaillé à comprendre ce qui a conduit à cette situation inédite et pas vraiment heureuse. Cependant je tiens à vous affirmer que le bon fonctionnement du syndicat n’a pas eu d’interruption, preuve de la maturité de notre organisation. Nous avons connu là une crise de développement selon moi, qui d’ailleurs a conduit les élus du conseil national à repenser l’articulation entre le bureau, le conseil national et le délégué général.

Tout cela m’amène aujourd’hui, à porter la voix du Conseil National sortant pour vous faire un état des lieux du SCC aujourd’hui avant d’initier un échange sur son avenir.

Ces dernières années, nous avons activement travaillé sur deux fondements essentiels pour la vie du syndicat :

1/ Nous avons particulièrement avancés sur la forme syndicale du SCC. Aujourd’hui nous sommes reconnus par nos interlocuteurs : les autres syndicats d’employeurs du spectacle, les syndicats de salariés, les pouvoirs publics et d’une manière générale tous ceux qui évoluent dans l’environnement des organisations professionnelles. Depuis 2005, où nous avons amorcé ce travail, nous avons négocié et signé les deux conventions collectives du secteur, nous siégeons à l’Afdas, à Audiens, aux Congés Spectacles, à la CPNEF-SV (Commission Paritaire Nationale Emploi Formation - Spectacle Vivant), à la CPC (Commission Professionnelle Consultative)…
Tout ce travail de fond est essentiel pour nos structures et pour nos salariés.
Ce long mouvement de reconnaissance va être parachevé par notre entrée prochaine dans la plus haute instance du spectacle vivant : le Conseil National des Professions du Spectacle (CNPS), entrée qui validera le caractère incontournable du SCC dans le secteur.

2/ Grâce à l’implication de tous, élus, adhérents mais aussi tous les autres professionnels qui croient en notre travail et qui « militent » pour nous, nous avons renforcés notre structure en rassemblant de nombreuses nouvelles compagnies. Nous pouvons dire aujourd’hui que le syndicat représente toutes les générations d’artistes de cirque, mais également une multitude d’échelles et de projet de compagnie.


Nous pouvons dire que le syndicat en progressant a atteint un « ordre de marche » très satisfaisant.

Pour une organisation comme le SCC, un syndicat d’employeurs, cette affirmation de sa légitimité était une étape indispensable. C’est ce travail qui nous permet d’être invités par le Ministère de la Culture à discuter sur les textes règlementaires et, surtout, de sa politique.
Depuis deux à trois ans maintenant, nous échangeons régulièrement avec le Ministère et sommes intervenus à plusieurs reprises sur invitation à des auditions parlementaires à l’Assemblée Nationale et au Sénat.
Nous avons progressivement co-construit des outils pouvant se faire l’écho de nos revendications : l’Ufisc et le GNAC.


Mais cela ne suffit pas totalement, le travail ne s’arrête pas là.
Il reste à poursuivre et parfaire notre travail afin d'asseoir cette légitimité conquise auprès de nos partenaires en à développant un discours politique et militant fort partagé par chacun d’entre nous. Ce n’est pas une mince affaire, l‘implication d’un maximum d’entre vous est nécessaire et indispensable.


Pour nous, Conseil National sortant, c’est désormais sur cet axe de nos revendications dans les politiques publiques que doivent porter nos efforts. Nous devons trouver collectivement les moyens d’affirmer notre pertinence dans nos propositions.
Nous pouvons compter sur notre délégué général pour travailler les aspects techniques de ces questions, mais nous ne pouvons pas tout attendre de sa part ; il est de notre responsabilité, compagnies, de produire une pensée de fond sur la vision de notre art en lien avec la politique.
C’est à nous tous qui formons le syndicat, d’étayer nos réflexions, nos propositions et nos revendications.
Au sein du futur conseil national comme pour chaque adhérent, c’est l’avenir que nous souhaitons au SCC.

Nous devons renforcer et développer notre troisième fondement : un ligne politique et militante forte par sa précision et sa vision d’avenir.
Cela nous permettra de défendre que le cirque devienne demain le quatrième pilier de la politique du ministère de la culture après la musique, le théâtre et la danse.

Chers toutes et tous, voici ce que nous voulions vous dire avant cette AG. Nous avons un bel outil, prenez en possession, investissez le.

 

Martin Palisse, au nom du Conseil National sortant du SCC