Connexion  \/ 
x
ou
x
x
x

Le SCC travaille à inscrire les spécificités des compagnies de création, dont particulièrement celles du cirque, dans les politiques publiques.

Mickaël Le Bouëdec est nommé délégué au théâtre au sein de la Direction générale de la création artistique

Michel Orier, directeur général de la création artistique, a nommé Mickaël Le Bouëdec au poste de délégué au théâtre.Il succède à Stéphane Fiévet, chargé d'une mission prospective sur la ressource théâtrale dont il remettra les conclusions à l'automne avant sa prise de fonction à la direction du Centre national du théâtre.C'est après des études de littérature au cours desquelles il est profondément marqué par les écritures théâtrales contemporaines que Mickaël Le Bouëdec devient successivement comédien, metteur en scène, administrateur de compagnie, chargé des relations publiques dans un théâtre, intervenant artistique à l'école, à l'université ou en milieu carcéral...En 2004, il devient conseiller pour le théâtre, le cirque, les arts de la rue à la direction régionale des affaires culturelles de Franche-Comté puis, en 2006, à celle d'Ile-de-France où il suit les créations de nombreuses équipes artistiques indépendantes et le travail d'établissements labelisés importants.En 2010, il intègre la Direction générale de la création artistique comme chef du bureau des réseaux pluridisciplinaires, du multimédia et de la numérisation où il exerce notamment la tutelle de l'établissement public du Parc et de la Grande Halle de la Villette.

Composition de la commission nationale arts du cirque - DGCA (mandat 2013-2014)

Président : Christophe Blandin-Estournet, directeur de Culture O Centre, Ateliers de développement culturel 

Membres rapporteurs :

Raffaella Benanti, chef de projet responsable de la programmation cirque à l’Etablissement Public du Parc et de la Grande Halle de la VilletteMarc Délhiat, directeur du Sirque, PNAC à NexonThomas Hahn, critiquePhilippe Le Gal, directeur du Carré Magique, PNAC à LannionCharlotte Lipinska, journalisteChloé Moglia, directrice artistique de la compagnie RhizomeAgathe Olivier, co-directrice artistique de la compagnie Les ColporteursFatou Traoré, chorégraphe directrice artistique de la compagnie F.T.1x2x3.

Lettre ouverte au Président de la République sur l’engagement de l’Etat en faveur de la création, de l’art et de la culture

Paris, le 5 juin 2013

Monsieur le Président,

Vous avez affirmé, tout au long de votre campagne, vouloir remettre la Culture au cœur de notre projet de société : votre présence à Avignon, et plus particulièrement vos discours à Nantes en faveur du spectacle vivant ou au Cirque d’Hiver ont été autant de témoignages appréciés par les professionnels. Lors de l'audience du 28 janvier que vous avez accordée à une délégation de représentants d’employeurs du spectacle vivant et des arts plastiques, ces organisations vous ont rappelé la nécessité de mesures d’urgence après dix années de désengagement : dégel des crédits 2013 du ministère de la Culture, annulation des mandats de révision, vote d'une loi d’orientation et d'une loi de programmation pour la création, prise en compte positive de la Culture dans la nouvelle loi de décentralisation (compétence générale et partagée, coresponsabilité de l'Etat et de toutes les Collectivités Territoriales en matière d'art et de culture, autorisation des financements croisés pour le fonctionnement comme pour l'investissement ), aides à l’emploi adaptées au secteur culturel, maintien du régime spécifique d’assurance chômage des artistes et des techniciens, défense d’une exception culturelle au niveau européen, sécurisation des politiques fiscales à l'égard de notre secteur... Parmi ces mesures, figure, bien entendu, la levée du gel de 6 % sur tous les crédits de la création en particulier, et ceux de la culture en général, dont le calendrier ne nous a toujours pas été communiqué. Le programme 224, intitulé " transmissions des savoirs et démocratisation culturelle " doit être également préservé de toute attaque. Et la simple sauvegarde de notre secteur exige que le budget du ministère de la Culture pour 2014 soit, au minimum, conforté.

Nous souhaitions vous alerter sur les conséquences destructrices d’un éventuel non-respect de vos engagements publics. C’est tout d’abord la valeur et la sincérité de la parole politique qui seraient de nouveau mises à mal, compromettant immédiatement le socle de confiance que vous-même et Mme Aurélie Filippetti vouliez instaurer avec les acteurs de la vie culturelle.

Faut-il rappeler une fois de plus que notre secteur n'a cessé, depuis plus de dix ans, de faire l’objet de restrictions continues et de remises en causes incessantes ...? Les répercussions artistiques, économiques et sociales d’une absence de mesures en faveur de la création et de l’emploi seraient considérables. Sur le plan artistique, il serait inévitable de procéder, à partir de cet été et pour l’automne prochain, à l’annulation de nombreuses productions et sur le plan culturel, de renoncer à de nombreuses actions fondamentales, comme certaines ayant trait à l'éducation artistique qui désormais les accompagnent. Sur le plan économique, les lieux de festivals seraient touchés de plein fouet. Enfin, sur le plan social, nous estimons que des centaines d’emplois permanents seraient détruits dans le secteur du spectacle vivant et des arts plastiques. La précarité ou le chômage des artistes et techniciens s’en trouveraient encore aggravés.

Lire la suite

Le SCC dénonce la remise en cause de l'Aide à la Résidence

Le SCC adresse un courrier au Ministère de la Culture (DMDTS) pour refuser toute remise en cause de l'Aide à la Résidence.

Cette aide, initialement prévue avec pour "but premier d'inciter la rencontre entre les lieux généralistes et les compagnies de cirque" (cf. http://www.culture.gouv.fr/culture/dmdts/piste‐residence.html) pourrait disparaître prochaînement.

Le SCC refuse la remise en cause de cette aide dès 2009 et demande à ce que toute refonte soit soumise à la concertation.

Lire la suite

La DMDTS répond au SCC sur la remise en cause de l'Aide à la Résidence

Suite à l'interpellation du SCC sur la remise en cause de l'Aide à la résidence dès 2009 (cf. cet article), le directeur de la DMDTS G.-F. Hirsch répond :

le dispositif Aide à la Résidence est maintenu tel quel en 2009 ;l'ensemble des dispositifs sur crédits centraux sont repensés pour 2010.

Le SCC reste vigilant sur ce dossier ; son prochain Conseil National (14 avril 2009) sera d'ailleurs consacré à ce sujet des Aides aux Arts de la Piste.

Voir la réponse du directeur de la DMDTS au SCC ci-joint.

Le SCC refuse la disparition de dispositifs spécifiques au cirque !

Attention, dans un communiqué publié sur le site d'HorsLesMurs, la DGCA indique que les dispositifs d'aides à la création pour le cirque sont reconduits en 2011 mais cela ne signifie en rien que la DGCA reconduit l'ensemble des dispositifs.

Le SCC a sollicité la DGCA, que nous devons rencontrer le 17 novembre, car celle-ci veut faire disparaître le dispositif d'Aide à la Résidence dès 2011.

Selon les chiffres fournis par la DGCA elle-même, les aides en direction des compagnies ont diminué de plus de 500.000 € entre 2007 et 2008 ; soit une diminution de près de 15% du soutien aux compagnies de cirque ; le Syndicat du Cirque de Création refuse catégoriquement de voir encore une ligne de 250.000 € (montant de la ligne Aide à la résidence) disparaître.

Le Syndicat du Cirque de Création tiendra informé les compagnies de cirque des positions de la DGCA suite à notre rencontre du 17 novembre avec Stéphane Fievet, Délégué aux Théâtre, Arts du Cirque et Arts de la rue à la DGCA.

Toute remise en cause de dispositif existant se traduira par un appel à mobilisation de notre secteur.

Lire la suite

Le Cirque : symbole d'une politique de destruction culturelle

Aides aux compagnies indépendantes : stop à l'érosion des moyens !

Selon les dernières données publiées par le Ministère de la Culture, les aides aux compagnies de cirque ont diminué de 15% entre 2007 et 2008. Selon nos observations, cette tendance s'est confirmée en 2009 et 2010.Lors d'une réunion à la Direction Générale de la Création Artistique (DGCA), il nous a été annoncé qu'un dispositif spécifique au cirque - l'Aide à la résidence sur crédits centraux - allait être supprimé en 2011, signifiant ainsi encore une baisse de 7% des crédits en direction des compagnies.

Lisez le communiqué ci-joint et rejoignez les signataires !

Pôle National des Arts du Cirque : Cahier des charges et liste

Téléchargez ci-joint le Cahier des Missions et des Charges Pôles Nationaux des Arts du Cirque (Version Ministère de la Culture Août 2010).

Le SCC suit l'application de ce cahier des missions et des charges, prône la transparence de l'évaluation de la réalisation des objectifs et dialogue avec les Pôles et le Ministère de la Culture sur l'évolution de ces textes.

Retrouvez ci-dessous la liste des Pôles Nationaux des Arts du Cirque (ces données sont actualisées en temps réels et sont issues de l'Observatoire du Cirque). 

 

Liste des Pôles Cirque (Label National - En cours ou préfiguration) :

Le SCC met à disposition une base de données contacts sur les différentes typologies de structures du spectacle vivant que nous référençons (compagnies, lieux de diffusion, labels...).

Structures (compagnies, labels, lieux de diffusion, festival, écoles) du spectacle vivant, ayant pour activité principale ou secondaire le Cirque (à l'exception des labels).
[Prochainement nous vous associerons à la construction de cette base collaborative].

Nos adhérents peuvent exporter tout ou partie de cette base de données dans un format tableur.

Version 4.0
Lire la suite

Discours du Ministre de la Culture à l'occasion de la labellisation « Pôle national des Arts du Cirque » de l’Espace cirque d’Antony

Le 1er décembre 2011, l'espace Cirque d'Antony (Théâtre Firmin Gémier - La Piscine | Direction Marc Jeancourt) a été officiellement le 12ème lieu de diffusion à recevoir le label Pole National des Arts du Cirque ; à cette occasion le Ministre de la culture, M. Frédéric Mitterrand a assisté à une représentation de "Géométrie de Caoutchouc" par la Cie 111 (Aurélien Bory) avant d'officialiser cette labelisation avec le discours que vous pouvez retrouvez sur le (nouveau) site du Ministère de la Culture en cliquant sur ce lien ou en téléchargeant le pdf joint à cet article.

Les Pays-Bas coupent dans la culture

Le budget du Ministère de la culture des Pays-Bas a été réduit de 10% en 2011 et le sera encore de 25% en 2012.

Conséquences on ne peut plus directes: des coupes drastiques dans les subventions et la disparition programmée d'institutions importantes.

[...]

Selon le Conseil national des arts, la nouvelle politique va se solder par une culture encore plus élitiste, avec une hausse moyenne de 20% des billets d'entrée dans les musées. En juin dernier, une manifestation monstre a rassemblé 7000 artistes à La Haye – en vain. La culture, comme l'aide au développement, n'est pas considérée comme prioritaire par la coalition au pouvoir, soutenue par le populiste de droite Geert Wilders.

Mots-clés :