Ce mot-clé contient 9 publications réservées aux adhérents qui n'apparaissent donc pas.

Discours du Ministre de la Culture à l'occasion de la labellisation « Pôle national des Arts du Cirque » de l’Espace cirque d’Antony

Le 1er décembre 2011, l'espace Cirque d'Antony (Théâtre Firmin Gémier - La Piscine | Direction Marc Jeancourt) a été officiellement le 12ème lieu de diffusion à recevoir le label Pole National des Arts du Cirque ; à cette occasion le Ministre de la culture, M. Frédéric Mitterrand a assisté à une représentation de "Géométrie de Caoutchouc" par la Cie 111 (Aurélien Bory) avant d'officialiser cette labelisation avec le discours que vous pouvez retrouvez sur le (nouveau) site du Ministère de la Culture en cliquant sur ce lien ou en téléchargeant le pdf joint à cet article.

Budget 2012 du Ministère de la Culture

Frédéric Mitterand, ministre de la Culture, a présenté le budget 2012 du ministère de la Culture et de la Communication le 28 septembre.

Ce budget présente une haussse globale de 0,9% ; pour le programme Création (qui intègre les aides aux compagnies et aux lieux), le budget est en hausse de 6,3% (passant à 788M €) afin de conduire les grands projets et manifestations (Philarmonie de Paris, Palais de Tokyo, Monumento et Triennale). 

Le Cirque est cité 2 fois dans le discours du ministre :
- pour se féliciter une nouvelle fois de la création des Pôles Nationaux des Arts du Cirque (dans une phrase indiquant : "La part des crédits déconcentrés est maintenue voire légèrement augmentée, à hauteur de 280 millions d’euros, afin notamment de donner aux nouveaux labels du ministère les moyens de leur développement : je pense en particulier au centres nationaux des arts de la rue et aux pôles nationaux des arts du cirque.")
- pour rappeler les investissements réalisés pour la réhabilitation du CNAC (7,5 M€ de l'Etat).

Vous pouvez retrouver :

Direction Générale de la Création Artistique (DGCA)

La direction générale de la création artistique (DGCA) définit, coordonne et évalue la politique de l'État relative aux arts du spectacle vivant et aux arts plastiques.

MISSIONS

Soutien à la création

La DGCA soutient la création, la recherche et facilite la rencontre de toutes les disciplines artistiques. Elle développe une politique d'achats et de commandes d'œuvres. Elle concourt au développement des réseaux de création et de diffusion du spectacle vivant et des arts plastiques, favorise la mise en œuvre d'actions nécessaires par un maillage fort du territoire et une implantation pérenne de structures permanentes : orchestres en région, maisons d'opéra, centres nationaux de création musicale (CNCM), scènes de musiques actuelles (SMAC), centres dramatiques nationaux (CDN), scènes nationales, centres chorégraphiques nationaux (CCN), centres de développement chorégraphique (CDC), pôles nationaux des arts du cirque, centres nationaux des arts de la rue (CNAR), centres d'art, fonds régionaux d'art contemporain (FRAC)..., et par un soutien aux festivals et biennales d'importance nationale et internationale (les Festivals d'Aix-en-Provence et d'Avignon, les Chorégies d'Orange, le Festival d'Automne, Les Biennales de Lyon, les Rencontres d'Arles, Visa pour l'Image à Perpignan, le Printemps de Septembre à Toulouse...).

La DGCA est par ailleurs l'initiateur et l'opérateur de grands rendez-vous nationaux tels que la Fête de la Musique, la Triennale et Monumenta.

Elle accompagne également des associations fortement engagées dans la diffusion de l'art contemporain et du spectacle vivant.
Elle veille à l'enrichissement, à la valorisation et à la conservation des collections publiques, des fonds publics d'art contemporain et des biens culturels confiés aux organismes relevant du ministère (établissements publics et services à compétence nationale). Elle œuvre à la conservation et la valorisation du patrimoine des arts de la scène à travers des structures telles que le Hall de la chanson, la Cinémathèque de la danse, le Centre national du costume de scène de Moulins. Elle accompagne la procédure de la commande publique ainsi que celle du 1% artistique (commandes d'œuvres pour les bâtiments publics).

Enseignements, accompagnement des professions et des publics

La DGCA élabore et met en œuvre la réglementation de l'enseignement supérieur des arts plastiques ainsi que de l'enseignement initial et supérieur dans les domaines du spectacle vivant. Elle analyse, accompagne et coordonne l'activité pédagogique des établissements nationaux et territoriaux : écoles d'art (art, communication et design), établissements d'enseignement supérieur des domaines de la musique, de la danse ou du théâtre.

Lire la suite

Rapport Final Entretiens de Valois

Le rapport final des Entretiens de Valois est publié.

Aide à l'Itinérance (DGCA)

ATTENTION, cette fiche pratique est indiquée comme 'à réviser'. Cela indique que la permanence du SCC va relire et mettre à jour cette fiche pratique prochaînement mais qu'en attendant, vous prendre le temps de confirmer ces informations.
Vous pouvez nous apporter toute information complémentaire ou actualisation par courriel à contact@syndicat-scc.org.

Itinérance

Le chapiteau et son itinérance sont des éléments constitutifs de l'identité du cirque, de son histoire, de sa pratique, de son esthétique et de son approche des publics sur les territoires. Cette itinérance implique des coûts spécifiques (frais de transport et d'installation) qui viennent grever l'économie des cirques et leurs possibilités de diffusion.

L'aide à l'itinérance vise plusieurs objectifs :

  • soutenir les cirques (compagnies ou entreprises) ayant fait le choix de l'itinérance sous chapiteau dans une démarche artistique cohérente et de qualité ;
  • alléger les frais de transport et d'installation des chapiteaux supportés par les établissement culturels qui achètent des spectacles de cirque sous chapiteau dans le cadre de leurs programmations ou par les cirques proposant leurs spectacles en auto-production ;
  • promouvoir la diffusion du cirque sur les territoires les plus divers dans un souci de sensibilisation et d'élargissement des publics, d'une part, et de qualité de spectacles proposés, d'autre part.
Lire la suite

Aides aux projets artistiques dans les domaines des arts de la rue et des arts du cirque (DGCA)

ATTENTION, cette fiche pratique est indiquée comme 'à réviser'. Cela indique que la permanence du SCC va relire et mettre à jour cette fiche pratique prochaînement mais qu'en attendant, vous prendre le temps de confirmer ces informations.
Vous pouvez nous apporter toute information complémentaire ou actualisation par courriel à contact@syndicat-scc.org.

Cette aide concerne les spectacles de recherche, marquant un effort de renouvellement dans un ensemble scénique homogène.

Elle a pour objet de de soutenir et développer la création, la réalisation ou la production de projets artistiques dans les domaines des arts de la rue et des arts du cirque, en vue de leur représentation au public. 

Les critères d'éligibilité

L'aide financière peut être attribuée à des artistes, des compagnies ainsi qu'à des producteurs de spectacles auxquels des artistes ou des compagnies ont délégué par contrat la responsabilité de la mise en œuvre du projet concerné.

Les instances d'évaluation et de décision

La commission consultative pour l'attribution des aides aux projets artistiques dans les domaines des arts de la rue et des arts du cirque est composée de deux collèges :

Lire la suite

Aide à la Résidence (DGCA) - Supprimée en 2010

ATTENTION, cette aide a été supprimée en 2010.
Le SCC réclame toujours sa remise en place.

Cette aide était destinée aux lieux co-producteurs accueillant des compagnies de cirques en résidence pour des périodes de création d'au minimum 3 semaines.
Elle avait pour but premier d'inciter la rencontre entre les lieux généralistes et les compagnies de cirque, en établissant des partenariats de plus longue durée que la simple diffusion de spectacles. Ces périodes de résidence sont le moyen pour les équipes des lieux d'approcher les spécificités du travail de création en cirque et, pour compagnies, de mieux connaître les logiques de responsables de salles, notamment sur les questions de publics et d'action sur le territoire.
Par ailleurs, les pôles cirque peuvent demander des aides à la résidence pour le soutien d'écritures singulières des arts du cirque et/ou pour mieux accompagner les jeunes talents en devenir.

Critères d'éligibilité

La résidence doit avoir lieu sur un minimum de trois semaines, continues ou discontinues. La continuité sera toutefois privilégiée afin de limiter les frais de déplacement de l'équipe accueillie.
Le lieu doit prendre à sa charge les frais de résidence : frais d'approche de la compagnie et de son matériel, hébergement et restauration de l'équipe, mise à disposition du lieu de travail en ordre de marche, accompagnement technique. Le lieu doit également assurer les conditions de visibilité et/ou de promotion auprès des publics et des professionnels du travail de la compagnie.
L'aide à la résidence de la DMDTS doit être employée par le lieu pour réaliser des apports financiers au bénéfice de la compagnie afin que celle-ci puisse rémunérer son personnel durant la période de la résidence.
La résidence doit faire l'objet d'un contrat entre le lieu et la compagnie explicitant les engagements réciproques, actions attendues, les conditions de réalisation matérielles et financières.

Dispositif d'instruction

Le dossier de demande doit comporter un descriptif détaillé de la résidence : objet principal de la résidence (création, autres actions demandées à la compagnie...), conditions de réalisation mises à disposition par le lieu

  • Un calendrier de la résidence
  • Un budget de la résidence, comportant :
    En charges : les frais engagés par le lieu pour la résidence (frais directs et éventuels apports en industrie); le montant de l'apport financier directement versé à la compagnie. Il sera également précisé le coût salarial de l'équipe accueillie pendant la résidence. Cette dépense sera imputée directement au budget si le lieu est producteur délégué de la création, objet de la résidence, ou paraîtra en note, si la compagnie garde la production de la création.
    En produits : part financière engagée par le lieu, valorisation des éventuels apports en industrie, éventuelles subventions spécifiques de collectives territoriales, aide à la résidence demandée à la DMDTS.

Ce dossier doit être accompagné de :

Lire la suite

Site Education Artistique et Culturelle

Une nouvelle ressource : le portail interministériel du Ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche et du Ministère de la Culture et de la Communication pour l’éducation artistique et culturelle.

Office National de Diffusion Artistique (ONDA)

Association à but non lucratif, l'Office national de diffusion artistique, a été créé en 1975. Subventionné par le ministère de la Culture et de la Communication (DGCA - direction générale de la Création artistique / sous-direction des des Affaires européennes et internationales), les missions et objectifs de l'Onda sont précisés dans le cadre de conventions triennales signées avec le Ministère.

L'Onda encourage la diffusion, sur le territoire national, d'œuvres de spectacle vivant qui s'inscrivent dans une démarche de création contemporaine soucieuse d'exigence artistique et de renouvellement des formes, et stimule les échanges en matière de spectacle vivant en Europe et à l'international.

Son champ d'intervention couvre l'ensemble des disciplines, théâtre, danse, musique, cirque, arts de la rue ; que ces œuvres soient créées en France ou à l'étranger ; qu'elles s'adressent aux adultes ou aux enfants.

L'Onda développe son activité au travers de 4 axes principaux :

  • Expertise et conseil ;
  • Rencontres ;
  • Soutiens financiers ;
  • Europe et international
© ONDA - site internet au 21 mai 2011

Aide à la création (DRAC)

ATTENTION, cette fiche pratique est indiquée comme 'à réviser'. Cela indique que la permanence du SCC va relire et mettre à jour cette fiche pratique prochaînement mais qu'en attendant, vous prendre le temps de confirmer ces informations.
Vous pouvez nous apporter toute information complémentaire ou actualisation par courriel à contact@syndicat-scc.org.
L’intérêt artistique du projet sera fondamental. Il faut absolument être très rigoureux sur ce plan. Financièrement, la DRAC veut surtout que votre compagnie soit professionnelle, c’est à dire qu’elle veut surtout que les personnes qui participent au projet soient payées et  que le projet soit à l’équilibre.
La DRAC propose une Aide à la Création. On ne peut plus demander d'Aide à la création 2 ans de suite.
Le montant est très variable d'un projet à l'autre. Certaines DRAC (la plupart) ne donnent plus de 'petites' subventions inférieures à un certain seuil (5.000 / 10.000 €).
La DRAC propose également des Aides aux structures qu'elle conventionne.