Connexion  \/ 
x
ou
x
x
x
Temps de lecture : 1 minute (53 mots)
Favori 

Proposition du SCC pour le Plan 'Culture près de Chez Vous'

Culture près de chez vous Culture près de chez vous

Suite à un rendez le jeudi 26 juillet 2018 entre le SCC et M. Bernard Latarjet, chargé de la coordination du plan "Culture près de Chez Vous" annoncé en début d'année, le SCC a adressé des propositions que vous pouvez trouvez à la suite de cet article.

(Le SCC était représenté par : Benoit Belleville (CirkVOST, Président) ; Gonzalo Concha (CircoDétournez, Trésorier) ; Sabrina Sow (Equinote, Conseillère nationale) ; Yannis Jean (SCC, DG)).

Préambule

Nous tenons tout d’abord à remercier M. Latarjet pour la qualité de l’échange que nous avons eu sur l’avenir du plan ‘Culture Près de Chez Vous’.

Nos compagnies et lieux indépendants démontrent depuis des dizaines d’années à travers leurs projets leur attachement à travailler sur tous les territoires et pour tous les publics.

Le Cirque de Création, qu’il soit itinérant sous chapiteau, dans l’espace public ou en salle a le bonheur de rencontrer massivement le public. Dans les enquêtes sur les publics[1] il est démontré que nous créons du public pour le spectacle vivant, que nous attirons des jeunes et des classes populaires.

Nous faisons beaucoup avec peu et nous espérons fortement que le travail effectué par nombre de nos équipes artistiques pourra être soutenu par l’intermédiaire de ce plan.

Nous faisons quelques propositions que nous espérons pouvoir être développés en sous-dispositifs à l’avenir dans ce Plan.

Nous sommes évidemment à la disposition des services du Ministère de la Culture pour échanger plus avant sur ces propositions.

Aide à la diffusion aux compagnies indépendantes

Ce dispositif permettra l’irrigation des territoires, notamment en milieu rural et sur les communes dépourvues d’offre culturelle à l’année et une ouverture de tous les publics sur la diversité des esthétiques du spectacle vivant.

De plus elle donne aux compagnies un réel pouvoir de conviction en termes de diffusion, permet aux jeunes créations d’être éprouvées, et elle constitue de fait un soutien à la structuration pour les jeunes compagnies.

Cette aide attribuée par spectacle concerne les deux premières années de diffusion d’un spectacle.

Elle est plafonnée à 15 représentations aidées par spectacle sur ces deux années.

L’aide accordée est en pourcentage du coût de cession (hors frais).

  • Commune de moins de 5000 habitants : 70%
  • De 5000 à 15000 habitants : 50%
  • De 15000 à 20000 habitants : 30%.

Son montant est encadré par un plancher (par ex. 500 €) et un plafond (ex. 2500 €).

Le montant annuel cumulé pour un même programmateur est limité à 4 000 €, pour un maximum de 5 représentations par an.

Le lieu de programmation ne peut en aucun cas être soutenu dans le cadre d’un autre dispositif de soutien à la diffusion.

Garanties au déficit pour les autodiffusions

Une garantie au déficit pourra être levée par les équipes indépendantes et par les lieux intermédiaires sur certaines opérations.

La garantie viendra sur un montant correspondant à l’équivalent de la rémunération minimum conventionnelle pour l’équipe artistique, jusqu’à 3 techniciens en tournée (incluant les chargés de diff, prod…) ; majoré de 10%.

La billetterie devra être prévue pour pouvoir couvrir 120% de ces coûts avec un remplissage à 100%.

Cette garantie serait particulièrement opérante pour permettre des « tournées raisonnées » où, entre deux exploitations de spectacle éloignés géographiquement, la compagnie pourrait proposer des exploitations sur le trajet.

Dans l’idéal, cette mesure pourrait être cofinancée par des collectivités territoriales qui bénéficient de cette implantation.

Coopérative « ITINERANCE »

Les entreprises itinérantes sont dans une situation relativement marginale dans le spectacle vivant : leur itinérance implique des investissements lourds (en matériel et en matériel roulant).

Le SCC propose le montage d’une coopérative impliquant le Ministère de la Culture, le Ministère de l’Ecologie et des collectivités territoriales afin d’acheter du matériel neuf (ou en leasing), particulièrement des tracteurs et porteurs poids-lourds.

Ce matériel sera mis à disposition d’une compagnie pendant la durée d’exploitation d’un spectacle ou pendant la durée d’une convention pouvant aller jusqu’à 5 ans.

L’entretien courant du matériel sera pris en charge par la compagnie. L’entretien lourd sera inclus dans la mise à disposition.

Cela pourrait ouvrir la voie à une meilleure efficacité environnementale, à l'amélioration des conditions de travail des salariés et à la pérennité des entreprises. Par ailleurs, cela permettrait de limiter les frais de route et donc de rendre plus efficient l’argent public consacré à la diffusion des spectacles.

 

[1] « Les publics du cirque » - Laurent Babé – publication Ministère de la Culture (DEPS) - HorsLesMurs


 Vous pouvez télécharger cette contribution ici :  pdf 2018 08 20 - Proposition Culture Près de Chez Vous SCC (180 KB)

 

Commentaires

En tant qu'utilisateur public vous n'avez pas acces aux commentaires. Merci de vous connecter ou vous inscrire pour visualiser / ajouter de nouveaux commentaires.

Lettre d'info

captcha