Connexion  \/ 
x
ou
x
x
x
Temps de lecture : 2 minutes (488 mots)

Réflexion pour la mise en oeuvre nouveaux dispositifs de soutien aux arts du cirque, bénéficiant à l'ensemble du secteur

Depuis la disparition de l'ANDAC (Association Nationale de Développement des Arts du Cirque) en 2000, la question de l'existence d'un fonds de soutien pour les arts du cirque se pose de manière régulière. Le SCC a, à plusieurs reprises relancé le débat : réunions entre cirques traditionnels et cirques contemporains entre 2001 et 2003, suivies de l'étude de Jean-Christophe Bonneau, «Eléments quantitatifs et qualitatifs pour la mise en place de mécanismes de soutien en faveur  du cirque», entre 2003 à 2005, et l'interpellation de la profession par le SCC en novembre 2005, en co-organisant avec Circuits - Scène conventionnée d'Auch, Territoires de Cirque et HorsLesMurs une rencontre professionnelle, lors du festival Circa en novembre 2005. Puis, début 2006, le SCC, le SNC (Syndicat National du Cirque), Territoires de Cirque, la FFEC (Fédération Française des Ecoles de Cirque) et HLM organisent une série de réunions préparatoires, en vue de la création d'une Association pour l'Elaboration de Mécanismes de Soutien pour les Arts du Cirque, dénommée APEMSAC.

Ainsi, l'Apemsac est née en juin 2006 d'une volonté partagée de tous les acteurs de la profession de mieux répondre aux besoins du secteur et de préconiser de nouveaux services adaptés.

Artistes, compagnies, entreprises, écoles, lieux de diffusion et de production, collectivités et organismes associés du secteur des arts du cirque se sont rassemblés dans une démarche de dialogue interprofessionnel, en vue d'étudier la mise en place de mécanismes de soutien, susceptibles de contribuer au développement du secteur.

L'Apemsac ouvre donc un chantier collectif de réflexion et permet de faire des propositions pour le développement de la création, de la production, de la diffusion, de la formation et de la recherche dans le domaine des arts du cirque.

Elle s'est donnée deux ans de réflexion pour aboutir à des préconisations concrètes (de juin 2006 à juin 2008). Elle a constitué trois groupes de travail :

  • groupe "financement" : étudie l'opportunité de la création d'un fonds de soutien pour les arts du cirque, la qualité des services bancaires et la construction d'outils financiers ; la mise en place de garanties de déficit, cautions et de systèmes d'avances, la préconisation de textes législatifs et administratifs pour encourager le développement du secteur.
    contact = financement@apemsac.org
  • groupe "de la formation initiale à la reconversion" : étudie la mise en réseau des acteurs de la formation (initiale et continue) ; le soutien aux pratiques amateurs ; la sensibilisation auprès des publics.
    contact = formation@apemsac.org
  • groupe "équipements, lieux et itinérance" : étudie le développement des circuits de diffusion et élargissement des emplacements disponibles pour les chapiteaux, les conditions liées à l'itinérance
    contact = equipement@apemsac.org

Lors de l'assemblée générale du 2 juillet 2007, des premières préconisations ont été posées et validées par les membres de l'Apemsac, elles sont consultables sur le site internet : www.apemsac.org.

Les groupes de travail sont ouverts à tous les acteurs de la profession, désirant participer à la réflexion Pour ce faire, il est nécessaire d'adhérer à l'association en envoyant une demande d'adhésion à : contact@apemsac.org.
 

Commentaires

En tant qu'utilisateur public vous n'avez pas acces aux commentaires. Merci de vous connecter ou d’adhérer pour visualiser / ajouter de nouveaux commentaires.