Temps de lecture : 2 minutes (475 mots)

Une démocratie territoriale renforcée pour une diversité culturelle affirmée !

Appel à mobilisation nationale le 29 mars 2010

En cohérence avec le mouvement de délitement des services publics, le gouvernement menace directement la démocratie territoriale :

  • en remettant en cause le principe constitutionnel de libre administration des collectivités territoriales par la fin de leur autonomie fiscale ;
  • en organisant le passage d’une logique de projet politique de territoire à une logique gestionnaire de dispositifs fermés ;
  • en renforçant les démarches de concentration des territoires, sans égard pour le temps de la construction des projets collectifs et pour l’équité territoriale.

L’inquiétude est moins dans la disparition de la compétence générale, en particulier pour la culture, dont le Président de la République a d’ores et déjà annoncé le maintien, que dans celles des moyens de décision politiques et financiers dont disposeront réellement, dans un avenir très proche, les collectivités.

Face à un modèle gestionnaire où nous serions de simples prestataires et clients/usagers de services publics, c’est une démocratie territoriale participative et de coopération que nous devons construire pour faire face aux enjeux de demain.

Nous, acteurs artistiques et culturels réunis au sein de l’Ufisc, aux côtés des élus et des citoyens, demandons le renforcement d’une démocratie territoriale de proximité dont le fonctionnement global s’appuierait sur un processus éthique, fondé sur la déclaration universelle des droits de l’homme. C’est sur cette base générale que doivent pouvoir s’envisager des politiques publiques territoriales qui embrassent l’enjeu de la culture comme un enjeu majeur de société par l’attribution de compétences spécifiques en matière culturelle et non plus de compétence générale, où la culture ne serait qu’un enjeu aléatoire et circonstancié.

L’attribution de compétences spécifiques non limitatives, à toutes les collectivités territoriales dans le respect de la diversité culturelle et des droits culturels est la garantie d’une politique publique exigeante pour les arts et la culture.Elles doivent être fondées sur des valeurs explicites et partagées, qui mettent la place de l’art et de la culture, comme bien commun de notre société, au centre du débat démocratique entre les collectivités publiques, la société civile organisée et les citoyens. Elles doivent être établies sur un financement ambitieux pour que chaque collectivité territoriale, à son échelle, en convergence ou distinctement, puisse exercer sa politique.

C’est pourquoi nous appelons à dénoncer la réforme des collectivités territoriales engagée, à exiger une démocratie territoriale renforcée pour une diversité artistique et culturelle affirmée et à rejoindre :

La mobilisation nationale du 29 mars !

L’Ufisc - dont le Syndicat du Cirque de Création - appelle tous les acteurs des arts et de la culture, tous les élus, tous les citoyens à se mobiliser et à rejoindre la Manifestation à Paris le lundi 29 mars !

(Départ à 14h au Palais Royal, cortège jusqu’au Sénat et AG à 18h au Théâtre National de l’Odéon)

Nous vous invitons aussi à toutes initiatives en région d’interpellation et de mobilisation auprès de vos élus et représentants de l’Etat !

 

Commentaires

En tant qu'utilisateur public vous n'avez pas acces aux commentaires. Merci de vous connecter ou d’adhérer pour visualiser / ajouter de nouveaux commentaires.

By accepting you will be accessing a service provided by a third-party external to https://www.compagniesdecreation.fr/